Grand ménage chez les BEZAVE

Mon arbre généalogique est loin d’être parfait. J’y note parfois des hypothèses en attente de vérification, et parfois ces hypothèses se révèlent être fausses, et il faut faire du ménage. Et en effet j’ai récemment dû faire un grand ménage sur l’une de mes branches BEZAVE, concernant l’ascendance de Jacques, SOSA 3336 de mon fils. Il n’y avait pas moins d’une erreur par génération…

Jacques BEZAVE x Léonarde RICHOU

Repartons des informations connues : mon ancêtre Jacques BEZAVE a épousé Léonarde RICHOU le 28 février 1691 à Montigny-en-Morvan (58).

Mariage BEZAVE-RICHOU à Montigny-en-Morvan – 1691 – AD58

« Le vingt huitieme de febvrier 1691 Me Jacques Bezave chirurgien a pris pour femme, Damoiselle Leonard Richou en la pnce de Me Claude Bezave marchand, son pere et de Me Gabriel Bezave, marchand, son cousin, et de Me François Richou marchand, pere de ladtte Leonarde et de Me Leonard Richou prettre curé de St Hilaire son oncle tous lesquels ont signé en la minutte, hormis ladtte Leonarde, laquelle a déclaré ne scavoir signer enquise.« 

Cet acte est semi-filiatif : les pères des mariés sont cités, mais pas leurs mères. Jacques est donc chirurgien et son père Claude est marchand.

A noter que tout ce beau monde habitait en fait au hameau d’Enfert, qui dépendait alternativement des paroisses de Mhère et Montigny-en-Morvan. Et on retrouve donc les actes de la famille une fois d’un côté, une fois de l’autre…

Jacques décède le 2 septembre 1704 à Mhère :

Décès de Jacques BEZAVE à Mhère – 1704 – Archives municipales

« Cejourdhuit 2 sepbre 1704 a ete inhumé dans l’eglise de Mehere Mtre Jacque Bezave chyrurgien agé de 40 ans environ apres avoir ete munis des sacremens de l’eglise ont ete presens a son enterment Mt Simon Demontagu ptre homonier a Chassy Mt Etienne Lemaitre Gabriel Bezave Mtre Leonard Feuillet qui ont tous signé avec moy.« 

La naissance de Jacques BEZAVE

Tous les arbres généalogiques partagés sur Geneanet (le mien y compris) attribuent à Jacques un acte de baptême daté du 6 mars 1676 à Montigny-en-Morvan :

Baptême de Jacques BEZAVE à Montigny-en-Morvan – 1676 – AD58

« Le sixie de mars 1676 a esté baptisé Jacques fils de honorable Claude Bezave marchand et de honeste fe Estienette Breugnot son parain a est honeste fils Jacques Girard un des chevaux leger de la garde sa maraine honeste fem Estienette Fontaine qui ont signé en la minutte.« 

On a bien un Jacques BEZAVE, fils de Claude, marchand. Mais en le faisant naître en 1676, on se retrouve avec un mariage à 15 ans à peine et un décès à 28 ans. Sauf qu’à son mariage, il est déjà maître chirurgien, et que son acte de décès lui donne 40 ans. Je veux bien que les curés d’antan aient parfois été approximatifs, mais trop c’est trop !

Pour autant ce Claude BEZAVE, marchand à Montigny-en-Morvan, a bien le bon profil. Peut-être un autre Jacques est-il né quelques années plus tôt ?

Remontons donc un peu le temps : on trouve un François Eléonor né à Mhère le 22 juillet 1674, un Claude né à Mhère le 18 février 1673, mais pas d’autre Jacques. Et Claude BEZAVE et Etiennette BREUGNOT se sont mariés le 26 janvier 1672 à Montigny-en-Morvan :

Mariage BEZAVE-BREUGNOT à Montigny-en-Morvan – 1672 – AD58

« Le vingt sixiesme de janvier, apres les fiancailles et la publication de deux bans de mariage d’entre Me Claude Bezave marchant, et dame Estiennette Breugnot, Monsieur le grand vicaire les ayant dispensé du troisieme, jay soussigné curé de Saisy dioscese d’Autun leur ay donné la benediction nuptiale, en la pnce et par l’authorité de Mre Dominique Lucery curé de Montigny en Morvant, et de Hugues Bezave frere dud Claude docteur en medecine, d’honorable maistre Estiene Breugnot pere de lad Breugnot et de Mre Estiene Breugnot son cousin issu de germain.« 

Reste la piste d’un précédent mariage : même si Claude n’est pas dit explicitement veuf dans cet acte, rien ne l’exclut non plus. Donc, on continue !

On trouve bien le décès d’une Jeanne GUIARD, épouse de Claude BEZAVE, le 10 juin 1671 à Mhère, soit 7 mois avant le mariage. Tout cela paraît très cohérent.

Décès de Jeanne GUIARD à Mhère – 1671 – AD58

« Le dixiesme jun an susd fut enterrée honneste dame Jeanne Guiard feme de Mre Claude Bezave aage denviron trente ans.« 

Ne reste plus qu’à trouver des enfants de ce premier mariage. J’en ai identifié quatre : Hugues, né en avril 1661 à Mhère (qui décédera drapier le 18 février 1703) ; Marie, née le 18 novembre 1663 à Mhère ; Jacques, né le 16 mai 1666 à Mhère ; Guillaume, né le 13 mars 1670 à Montigny-en-Morvan et décédé le 23 août 1671 à Mhère. Et oui, vous avez bien lu : Jacques, né en 1666 ! Je viens de gagner les 10 ans qui me manquaient par rapport au premier Jacques.

Baptême de Jacques BEZAVE à Mhère – 1666 – AD58

« Le 16 jour du mois et an susd fut baptisé Jacques Bezave fils de Mre Claude Bezave et Jeanne Guiard et fut son parrin Mre Jacques Guiard et sa marrenne dame Anne Bouffechoux.« 

Cette fois-ci, l’âge correspond et je pense donc avoir trouvé le bon Jacques. Je corrige donc sa date de naissance, ainsi que l’identité de sa mère.

La fratrie de Claude BEZAVE, marchand

Claude BEZAVE, le père de Jacques, est donc marchand à Enfert. Il a épousé Jeanne GUIARD en premières noces (avant 1661) et Etiennette BREUGNOT en secondes noces (en 1672).

Tous les arbres généalogiques partagés sur Geneanet (le mien y compris) considèrent que Claude est le fils de Jean BEZAVE et Etiennette FONTAINE. Je suppose pour la simple et unique raison qu’Etiennette FONTAINE est la marraine du Jacques né en 1676. Mais c’est un fil bien ténu…

La seule information que l’on a sur Claude, dans son deuxième acte de mariage, est qu’il a un frère, Hugues, docteur en médecine. C’est une piste qui mérite d’être explorée, et je me tourne vers Gallica pour voir si j’y trouve quelque chose d’intéressant. Le moteur de recherche me renvoie vers le Nobiliaire de Nivernois :

Nobiliaire du Nivernois – Gallica – vues 470 et 471

On y trouve un Hugues BEZAVE, médecin à Lormes, fils de Dominique et de Léonarde GAUTHEREAU. Trois autres frères sont cités : Pierre, curé de Saizy (tiens ! mais n’était-ce pas le curé de Saizy qui avait célébré le mariage de Claude en 1672 à Montigny-en-Morvan ?) ; Jean, apothicaire à Ouroux ; François, chirurgien. Pas de Claude, mais les information concordent bien.

Je poursuis mon exploration sur Gallica, cette fois à la recherche du curé de Saizy. Jackpot ! Je tombe cette fois sur un Bulletin de la Société nivernaise des lettres, sciences et arts du 1er janvier 1930. Il s’agit de notes et documents sur le collège de Saizy :

Bulletin de la Société nivernaise des lettres, sciences et arts – Gallica – vue 119

Le testament de Pierre BEZAVE y est retranscrit dans son intégralité. Les articles 5 et 6 sont particulièrement intéressants pour moi :

Bulletin de la Société nivernaise des lettres, sciences et arts – Gallica – vue 121

On y retrouve bien Hugues (le chirurgien) mais également Claude, dont on confirme qu’il s’est marié à deux reprises ! Et mieux encore, le dossier est sourcé :

Bulletin de la Société nivernaise des lettres, sciences et arts – Gallica – vue 127

Avec un peu de chance, ce document va me permettre de confirmer mes hypothèses. Direction donc les Archives Départementales de la Nièvre : rien ne vaut une séance de recherche entre Noël et le Nouvel An !

Le partage de Dimanche BEZAVE

Je trouve l’acte sans difficulté à la date annoncée, sous la cote 3E12/67. J’avoue avoir un instant maudit le notaire MILLEREAU et son écriture pattes de mouche, mais finalement je m’en suis sortie avec la transcription :

Partage de Dimanche BEZAVE à Lormes – 1673 – AD58

« comparut en sa personne honorab homme Dimanche Bezave marchand dem de pnt aud lormes au domicille de Francois Rousseau son gendre aussy marchand, lequel Bezave ma dit que de son mariage avec deffuncte honeste femme Leonarde Gauthereau sa femme il a pleu a dieu faire naistre neuf enfans qui sont me Pierre Bezave ptre curé de Saisy y dem, honorab homme Claude Bezave marchand dem a Enfert Leonarde (ou Bernarde ?) Bezave vivante femme de Mr Francois Camusat chirurgien demt en la parroisse de Mhere Catherine Bezave femme d’honorab homme Jean Maillard marchand demt audit lieu de Saisy, Gilles Bezave dem aussy audit Saisy, Hugues Bezave medecin dem audit Lorme, Jean Bezave apoticaire dem au bourg d’Ouroux, Marie Bezave femme d… Francois Rousseau, et Francois Bezave mineur … dem de pnt en la ville d’Autun au domicille de Me       Vaget Me chirurgien ou il faict son apprentissage« 

Vous la voyez la danse de la joie généalogique ? 🙂

D’autant que plus loin dans l’acte, il évoque la dot « qui auroit esté constituée audit Claude Bezave par son contract de mariage avec Jeanne Guyard sa premiere femme. » Le doute n’est plus permis !

Mon arbre corrigé

Ces recherches m’ont donc permis de passer de cette situation :

Jacques BEZAVE né le 06/03/1676, fils de Claude BEZAVE et Etiennette BREUGNOT, Claude BEZAVE étant lui-même fils de Jean BEZAVE et Etiennette FONTAINE

à cette situation :

Jacques BEZAVE né le 16/05/1666, fils de Claude BEZAVE et Jeanne GUIARD, Claude BEZAVE étant lui-même fils de Dominique / Dimanche BEZAVE et Léonarde GAUTHEREAU

Et j’ai récupéré au passage les neuf enfants du couple BEZAVE-GAUTHEREAU, et une génération de plus grâce au Nobiliaire du Nivernois ! Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais ça fait du bien ce grand ménage de début d’année.

24 réflexions sur “Grand ménage chez les BEZAVE

    1. Je leur ai envoyé le lien de l’article donc j’espère bien qu’ils vont corriger ! S’ils me citent tant mieux ça me fera plaisir, mais s’ils ne le font pas je t’avoue que je m’en fiche un peu… Ce qui compte c’est le plaisir de la recherche et de la trouvaille.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s