#Généathème : vos ancêtres et la justice

Pour notre plus grand plaisir, l’association Geneatech a relancé les Généathèmes : chaque mois nous est proposé un thème d’écriture pour nous inspirer et faire vivre nos blogs. Le thème d’octobre 2021 est : Vos ancêtres et la justice.

◊◊◊◊◊

Nous avons tous des ancêtres qui ont eu affaire à la justice, pour des faits plus ou moins graves. J’ai fait très peu de recherches dans les archives judiciaires jusqu’à présent, mais ce thème m’a fait penser à une des ancêtres de Monsieur, que je n’ai pas encore eu l’occasion de vous présenter. Embarquons donc pour la Belgique, à la rencontre de Félicité DUBOIS.

Sa naissance à Quevaucamps

Félicité DUBOIS est née à Quevaucamps, dans le Hainaut belge, le 13 mai 1837. A sa naissance, son père, Désiré Hubert DUBOIS, exerce le métier de colporteur ; sa mère se nomme Félicité LIETART.

Félicité est l’aînée : ses parents se sont mariés moins d’un an auparavant, le 22 juin 1836. Six autres enfants viendront compléter la fratrie : trois filles (Marie Thérèse en 1839, Joséphine en 1843 et Adèle Flore en 1845), puis trois garçons (des jumeaux Désiré Hubert et François Jean Baptiste en 1851, et Joseph Louis en 1853).

Son mariage avec Léopold Chrétien Frédéric PICRON

Félicité DUBOIS n’a pas encore 20 ans lorsqu’elle accouche d’une petite fille, prénommée Clémence Aséma, le 7 juin 1857 à Quevaucamps.

L’enfant ne restera pas longtemps sans père : Félicité se marie trois mois plus tard, le 9 septembre 1857, avec Léopold Chrétien Frédéric PICRON ; ils reconnaissent et légitiment leur fille à cette occasion. Frédéric (qui semble être son prénom usuel) est couvreur en paille et est lui aussi originaire de Quevaucamps, où il est né le 31 janvier 1832, fils de Jean Baptiste et Marie Désirée LESPLINGART.

Mariage PICRON-DUBOIS à Quevaucamps (signatures) – 1857 – Archives de Tournai

Le couple s’installe brièvement à Huissignies, où naît un fils prénommé Théodore Ursmar le 17 mars 1859. On retrouve la famille dans le registre de population de 1846, qui nous apprend qu’ils vivent au 123 rue du Pluvinage, qu’ils sont arrivés sur la commune le 30 octobre 1858 et en sont repartis le 16 avril 1860.

Registre de population de Huissignies – 1846 – FamilySearch

Les trois enfants suivants vont naître à Quevaucamps, où le couple est retourné vivre : Frédéric Hubert Léopold en 1860, Félicité Adèle en 1863 et Marie Clarisse en 1864.

La famille déménage à nouveau, cette fois sur la commune de Grandglise où naîtront les quatre derniers : Henry Joseph en 1868, Aimée en 1870, Clara Antoinette en 1873 et Flore Antoinette en 1874.

Ce sont donc en tout neuf enfants que Félicité aura mis au monde sur une période de 17 ans. Malheureusement son époux, Frédéric PICRON, décède quelques mois après la naissance de la petite dernière : il s’éteint le 5 janvier 1875 à Saint Martin, commune de Vezon, à l’âge de seulement 42 ans. Je ne sais pas pourquoi Frédéric est mort à Vezon, qui est situé à une quinzaine de kilomètres de Grandglise. Un accident de travail peut-être ?

Félicité se retrouve donc veuve à l’âge de 37 ans.

Ses ennuis avec la justice

J’ai eu la surprise de trouver une mention de Félicité DUBOIS dans la presse ancienne, et plus précisément dans Le Courrier de l’Escaut du 20 février 1880, en ligne sur KBR – Belgicapress :

Le Courrier de l’Escaut – 20/02/1880 – Belgicapress

Cette coupure de presse nous apprend que lors de l’audience du Tribunal correctionnel de Tournai du 12 février 1880, ont été condamnés « Ursmar Picron, journalier, et Félicité Dubois, épouse Picron, journalière, tous deux demeurant à Grandglise, à chacun 8 jours de prison, pour coups et blessures volontaires.« 

Voilà de quoi modifier l’image tranquille que l’on aurait pu se faire de cette ancêtre, rendue coupable de coups et blessures volontaires, en association avec son fils Ursmar ! Malheureusement pour en apprendre plus sur cette affaire, il faudra que je me rende aux archives à Tournai, ce qui n’est pas prévu à très court terme…

Epilogue

Félicité DUBOIS va s’éteindre à Grandglise le 11 janvier 1906, dans son domicile situé rue du Fayt. Elle était alors âgée de 68 ans.

Ursmar PICRON fera à nouveau parler de lui dans la presse belge (ou peut-être est-ce son fils, Ursmar PICRON deuxième du nom, ou peut-être même les deux en fonction des dates). J’ai retrouvé sept coupures de presse relatant ses (leurs) mésaventures :

  • Condamnation à trois mois pour vol avec escalade de dix pigeons appartenant à Désiré HEYVAERT le 2 juillet 1909
  • Quatre mois pour être entré par effraction chez une ménagère, la dame Victorine BOURDON, veuve MARLOT, pendant l’absence de cette dernière et avoir enlevé un porte-monnaie contenant 14 francs, le 27 mai 1910
  • Un mois de prison et 26 francs d’amende pour vol en mars 1911
  • Un mois de prison et 26 francs d’amende pour s’être introduit dans le jardin de M. WACHEUL à Blaton et y avoir enlevé du linge, le 21 décembre 1911
  • Huit jours de prison et 26 francs d’amende pour coups (en association avec Jules DESMONS) en janvier 1912
  • 700Fr d’amende et 700Fr pour le droit éludé pour avoir 1° été trouvé chassant à l’aide d’un fusil et ne justifiant pas d’un permis de port d’armes et 2° avoir été trouvé porteur d’une arme de chasse sans motif légitime, le 1er février 1936
  • Deux mois de prison et 180Fr d’amende pour avoir soustrait au préjudice de trois personnes une grande quantité de marchandises diverses (en association avec Julien MUSEUR), le 11 avril 1941

Mais ceci est une autre histoire…

6 réflexions sur “#Généathème : vos ancêtres et la justice

  1. Et bien, Ursmar Picron est multirécidiviste ! Ce qui est particulier en généalogie, c’est que l’on est à la fois surpris pas les agissements de nos ancêtres ou collatéraux, mais on ne peut s’empêcher d’être satisfait par ces éléments qui viennent donner du contenu à des vies qui se résument trop souvent aux dates de l’état civil.

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s