#Généathème : histoires de Marie

Pour notre plus grand plaisir, l’association Geneatech a relancé les Généathèmes : chaque mois nous est proposé un thème d’écriture pour nous inspirer et faire vivre nos blogs. Le thème d’août 2021 est : Histoires de Marie.

◊◊◊◊◊

Comme vous pouvez l’imaginer, les Marie ne manquent pas dans mon arbre, que ce soit parmi mes ancêtres ou mes collatérales. Le plus dur, c’est de choisir ! Après avoir retourné ce thème dans tous les sens, j’ai finalement choisi de vous emmener à Villosanges (63), plus précisément dans le hameau d’Auteroche :

Auteroche et Villosanges sur la carte de Cassini – Géoportail

Trois Marie et deux Marien

Mes ancêtres Annet MATHIEU et Anna BELLEUF se sont mariés à Villosanges le 26 février 1748.

Mariage MATHIEU-BELLEUF à Villosanges – 1748 – AD63

« Le vingt six fevrier mil sept cent quarante huit appres les fiancailles et la publication des bants faittes par trois dimanches ou festes consecutifs du present mariage entre es prones de nos messes parroissialles antre Annet Mathieux fils a autre Louis, et a deffuncte Marie Bachard d’une part, et Anne Beleuf fille a autre François et a deffuncte Gilbertte Peny tous d’eux de cette parroisse sans qu’il nous aye parut aucun empechement aud. mariage civil ny canonique nous avons reçeu a la benediction nubtialle les dittes parties appres avoir pris d’elles leur mutuel concentement en présance de Marien et Jean Mathieux et Jean et Pierre Bachard illiteres. »

Pas de Marie à l’horizon me direz-vous ? Ne vous inquiétez pas, ça va venir !

En effet, Annet et Anna vont avoir huit enfants entre 1749 et 1767, dont trois Marie et deux Marien :

  • Louis, le 1er janvier 1749
  • Anne (ou Jeanne), le 24 mars 1751
  • Marie #1, le 14 août 1754
  • Marie #2, le 1er mars 1757
  • Marien #1, le 28 août 1759
  • Guillaume, le 19 décembre 1761
  • Marie #3, le 12 mai 1764
  • Marien #2, le 25 octobre 1767

La répétition des prénoms dans les fratries est quelque chose d’assez fréquent, et en fonction des régions, on ne peut pas en conclure la même chose. Dans la moitié nord de la France, un prénom était rarement répété à moins que le premier enfant porteur du nom ne soit décédé. Dans la moitié sud, à l’inverse, les parents pouvaient donner le même prénom à l’envi à plusieurs de leurs enfants, que les premiers soient décédés ou bien vivants.

Le Puy-de-Dôme est dans la moitié sud, et je vous confirme que les trois Marie ont vécu. J’ai un doute sur Marien #1, auquel je n’ai trouvé ni mariage ni décès. Et je descends de Marien #2.

Mais ce qui a attiré mon attention sur cette famille en particulier, c’est que parmi les trois Marie, aucune ne s’est mariée !

Marie #2

Marie #2 meurt la première, le jour de Noël 1817, à l’âge de 60 ans :

Décès de Marie MATHIEU à Villosanges – 1817 – AD63

« L’an mil huit cent dix sept et le vingt six décembre à dix heures du matin pardevant nous maire officier de l’état civil de la commune de Villossanges, canton de Pontaumur, département du Puy de Dôme sont comparus Gilbert Mazeron neveu à la décédée âgé de vingt sept ans et Marien Belleuf parent à la décédée âgé de cinquante ans tous deux cultivateurs habitans au lieu d’Auteroche en cette commune de Villossanges lesquels nous ont déclaré que Marie Mathieux âgée de soixante ans fille à feu Annet Mathieux et à défunte Anne Belloeuf, d’état de cultivateur habitante audit lieu d’Auteroche y est décédée dans ses batimens le vingt cinq du présent mois de décembre à dix heures du soir […]« 

Les tables des successions et absences indiquent que Marie avait fait un testament, et qu’elle laisse des immeubles à Villossanges ; la case consacrée aux héritiers indique Marie MAZERON, une de ses nièces, fille de sa sœur aînée Anne « Jeanne ».

TSA pour Marie MATHIEUX – 1818 – AD63

Marie #3

Marie #3 décède à son tour le 6 avril 1827, à l’âge de 62 ans :

Décès de Marie MATHIEU à Villosanges – 1827 – AD63

« L’an mil huit cent vingt sept et le six avril à neuf heures du matin, pardevant nous maire officier de l’état civil de la commune de Villosanges, canton de Pontaumur, département du Puy de Dôme, sont comparus Nicolas-Philibert Mazeron agé de trente six ans, neveu de la décédée, cultivateur habitant du lieu d’Auteroche en cette commune et Leger Rastoix, agé de vingt sept ans, instituteur, habitant de ce bourg de Villossanges, lesquels nous ont déclaré que Marie Mathieux, agée d’environ soixante six ans, célibataire, fille de feu Annet Mathieux, d’état de cultivateur habitante dudit lieu d’Auteroche, y est décédée aujourd’hui six avril à cinq heures du matin […]« 

C’est Nicolas Philibert MAZERON qui est déclaré héritier dans la table des successions et absences. La succession est composée d’immeubles d’un revenu annuel de 10F :

TSA pour Marie MATHIEUX – 1827 – AD63

Marie #1

C’est l’aînée, Marie #1, qui s’éteint la dernière, le 22 novembre 1830 à l’âge de 76 ans :

Décès de Marie MATHIEU à Villosanges – 1830 – AD63

« L’an mil huit cent trente et le vingt trois novembre à neuf heures du matin, pardevant nous Marien Echalier maire officier de l’état civil de la commune de Villossanges, sont comparus Nicolas-Gilbert Mazeron agé de quarante ans, neveu de la décédée, cultivateur demeurant au lieu d’Auteroche, en cette commune, et Leger Rastoix, agé de trente ans, neveu par alliance de la décédée, instituteur primaire, demeurant en ce bourg de Villossanges, lesquels nous ont déclaré que Marie Mathieux, agée d’entour soixante seize ans, fille de feu Annet et de défunte Anne Belloeuf, célibataire, d’état de cultivateur demeurant audit lieu d’Auteroche y est décédée hier vingt deux novembre à dix heures du soir […].« 

Marie #1 avait fait un testament peu avant le décès de Marie #3 (!), et c’est à nouveau Nicolas Gilbert MAZERON qui apparaît dans la case des héritiers (sans doute une variante de Nicolas Philibert). Ses biens sont similaires à ceux de sa sœur.

TSA pour Marie MATHIEUX – 1831 – AD63

Trois sœurs mystérieuses

Voilà une fratrie de Marie bien mystérieuses : trois sœurs portant le même prénom, restées vieilles filles, qui ont vécu toute leur vie ensemble sans doute dans leur maison natale…

C’est une situation assez inédite, mais qui ne va pas sans me faire penser à un billet rédigé par Nat sur son blog Parentajhe à moé : La maison du silence. Elle y évoque quatre frères et sœurs sourds et muets. Je ne peux pas m’empêcher de penser que mes trois Marie avaient peut-être elles aussi un handicap, qui les aurait conduites à ne jamais se marier et à rester ensemble jusqu’à leurs vieux jours. Mais peut-être aussi que je fais complètement fausse route…

Malheureusement les trois sont décédées avant l’établissement des premiers recensements, je ne peux donc pas espérer trouver plus d’indices de ce côté là. Il faudrait que je me procure les déclarations de succession et les testaments de mes Marie pour espérer en apprendre plus sur leur drôle de destin.

10 réflexions sur “#Généathème : histoires de Marie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s