U comme Ultime voyage – Intville-la-Guétard (45)

Mon challengeAZ 2020 a pour thème les actes de sépulture et leurs mentions insolites. Pour cette lettre U, je vous parle de l’Ultime voyage de Nicolas ROCHER.

L’acte de sépulture

Commençons par l’acte brut, que l’on retrouve dans les registres BMS d’Intville-la-Guétard (45) en date du 18 février 1670 :

1670-02-18 décès Rocher Nicolas
Acte de Sépulture de Nicolas ROCHER à Intville-la-Guétard – 1670 – AD45

« Le dixhuite jour de febvrier audit an qe dessus a este inhumé Nicolas Rocher aagé environ soixante ans vivant laboureur demeurant a Argeville parroisse de Thignonville lequel a souhaité en son vivant estre en cette eglise lieu de sa naissance le tout avec la solemnité acoustumée de l’eglise et la permission par escript du Sr curé de Thignonville »

Le protagoniste : Nicolas ROCHER, SOSA 15722

Nicolas ROCHER est l’époux d’Anne ROGÉE. Je leur connais trois enfants (René, Jean et Etiennette), mais ils en ont probablement eu plus. Et mis à part ces quelques éléments, je n’en sais pas beaucoup sur lui !

Retour sur les circonstances du décès

Nicolas s’éteint le 18 février 1670 chez lui, au hameau d’Argeville, qui dépend de la paroisse de Thignonville (45). Mais ses proches vont respecter ses dernières volontés, à savoir être enterré dans la paroisse d’Intville-la-Guétard, où il est né et où sont probablement inhumés ses ancêtres.

Or on ne fait pas ce qu’on veut : pour être inhumé dans une paroisse autre que celle où on est décédé, on doit obtenir l’autorisation du curé… qui l’a donnée bien volontiers dans ce cas (ou peut-être moyennant finances, qui sait ?).

Comme vous pouvez le voir sur la carte, Argeville est en fait plus proche d’Intville que de Thignonville, son ultime voyage n’aura donc pas été bien long.

Argeville
Thignonville et Intville-la-Guétard sur la carte de Cassini – Géoportail

8 réflexions sur “U comme Ultime voyage – Intville-la-Guétard (45)

  1. Feuillesdardoise

    C’est le curé « lésé » qu’il a fallu payer en sus de celui qui a fait la cérémonie… Il fallait être assez riche pour être enterré où on le désirait… (Ce qui est toujours le cas d’ailleurs finalelent)

    Aimé par 2 personnes

  2. wolfram2011

    C’est la première fois que je vois ce genre de mention. Ce qui m’interpelle c’est qu’on ne parle pas de cimetière ni de paroisse mais bien d’église. On pouvait payer pour être enterré à l’intérieure d’une église et être ainsi au plus près de Dieu. Ce qui pourrait renforcer la thèse d’un échange d’argent pour être inhumé dans sa commune de naissance.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s