R comme Rigueur du froid – Augerville-la-Rivière (45)

Mon challengeAZ 2020 a pour thème les actes de sépulture et leurs mentions insolites. Pour cette lettre R, je vous parle de la Rigueur de l’hiver qui a tué Denise BITRY.

L’acte de sépulture

Commençons par l’acte brut, que l’on retrouve dans les registres BMS d’Augerville-la-Rivière (45) en date du 28 janvier 1716 :

1716-01-28 décès Bitry Denise
Acte de sépulture de Denise BITRY à Augerville-la-Rivière – 1716 – AD45

« Le vingt huit janvier mil sept cent seize à été inhumée dans le cemetiere de cette paroisse avec les ceremonies accoutumées Denise Bitry agée d’environ quarante ans laquelle à été trouvée morte dans les neiges par la rigueur du froid, lors quelle revenoit de Rumont voir son pere malade lad Bitry epouse de Pierre Vallet, lui present et autres personnes par nous sousigné curé. »

La protagoniste : Denise BITRY, SOSA 3913

Denise BITRY est née le 17 février 1686 à Rumont (77). Ses parents sont Pierre BITRY, laboureur, et Nicole MESNIL. Elle a quatre sœurs.

Denise épouse Pierre VALLET le 28 novembre 1702 à Rumont. Elle a à peine 17 ans, lui en a 29. Le couple s’installe à Augerville-la-Rivière, d’où est originaire Pierre. Les deux villages, dont l’un se trouve aujourd’hui en Seine-et-Marne et l’autre dans le Loiret, ne sont en fait distants que de 5 km.

Denise va mettre au monde sept enfants au rythme de un tous les deux ans : Jacques (~1703), Pierre (1705-1705), Pierre (~1707-1758), Marie (1709-1709), Denise (1711-1714), Jeanne (1713) et Charles (1715-1715). Quatre d’entre eux ne passeront pas la barre de la petite enfance.

Retour sur les circonstances du décès

Denise est à quelques semaines de ses 30 ans lorsque son père Pierre BITRY tombe malade. Elle décide donc d’aller à son chevet à Rumont. A-t-elle été prise dans une tempête de neige lors de son retour vers Augerville-la-Rivière, en cette fin janvier 1716 ? C’est ce que son acte de décès semble indiquer, vu qu’elle est retrouvée morte de froid dans la neige.

winter-landscape-636634_1280

Plusieurs sites recensant les épidémies et famines en France indiquent en effet : « Hiver long, rude et très neigeux du 20/12/1715 au 31/01/1716 et du début mars à la mi-avril.
A Paris, -20°C le 22/01/1716. En Savoie la neige avait 20 pieds d’épaisseur : il en était de même en Alsace. »

Son père Pierre BITRY passera finalement l’hiver. Il décédera quatre ans plus tard, le 19 mars 1720, à environ 80 ans.

18 réflexions sur “R comme Rigueur du froid – Augerville-la-Rivière (45)

  1. Triste histoire, et fin assez terrible. On imagine bien la détresse, les forces qui vous quittent, l’engourdissement. J’ai un souvenir affreux d’une tempête, dans mon Québec natal, où la voiture nous avait lâché dans la campagne, à quelques centaines de mètres de la maison. On n’y voyait rien, le vent était tellement fort et froid qu’on avait du mal à respirer. Nous avions finalement rejoint la maison à pied, mais en nous disant qu’on aurait pu y laisser notre peau. J’ai donc une grosse pensée pour Denise. Dans notre mésaventure, nous étions trois à nous encourager, elle était seule, et est morte seule…

    Celà dit, elle est très belle, cette photo ! On se croirait justement au bord d’un lac du nord du Québec.

    Aimé par 3 personnes

    1. Oh la la, quel souvenir terrible en effet ! J’ai du mal à m’imaginer mais ça a dû être particulièrement éprouvant. C’est une bien triste fin pour mon ancêtre. J’imagine comme son père a dû se sentir mal en apprenant la nouvelle ! Sans parler de son mari et ses enfants…

      J'aime

  2. Un petit article qui montre que les registres paroissiaux peuvent parfois révéler des détails et des anecdotes, malheureuse ou amusantes. Aussi terribles qu’ils sont parfois, ce genre de détails nous donne d’une certaine façon, la possibilité de mieux ancrer dans ancêtres dans leur vie quotidienne. Et ça reste une anecdote qui nous interpelle et nous donne souvent envie d’en savoir un peu plus sur ces personnes en particulier.
    Je n’ai pas d’ancêtres à Augerville-la-rivière (ou pas encore), même si je connais bien ce village. Par contre il me semble avoir croisé le patronyme BITRY dans d’autres communes assez proches dans le Loiret…

    Aimé par 1 personne

  3. wolfram2011

    Peut-être s’est elle perdue en chemin à cause d’une tempête de neige. Elle a pu également chercher à s’abriter le temps que ça se calme, s’endormir et ne pas se réveiller 😦 en tout cas cet acte donne de précieuses informations sur la météo mais aussi sur la santé de son père. Un trésor en généalogie (j’essaye de voir le bon côté des choses^^)

    Aimé par 1 personne

  4. Au départ, j’étais attirée par l’illustration, c’est une magnifique photo ! Mais derrière la beauté se cachent bien souvent des drames…
    Je pense parfois à ces curés qui ont dû forcément être marqués par ces événements qui rythment la vie des villages pour s’appliquer à les consigner dans les registres.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s