P comme Pardon – Pouques-Lormes (58)

Mon challengeAZ 2020 a pour thème les actes de sépulture et leurs mentions insolites. Pour cette lettre P, je vous parle du Pardon de Marie NAVART.

L’acte de sépulture

Commençons par l’acte brut, que l’on retrouve dans les registres BMS de Pouques-Lormes (58) en date du 21 février 1676 :

Pardon 1676-02-21 décès Navart Marie
Acte de Sépulture de Marie NAVART à Pouques-Lormes – 1676 – AD58

« L’an de nostre seigneur, le vingt uniesme jour du mois de febvrier mil six cent septante et six, Marie Navart, agée de quarente cinqt ans, femme d’Emillan Coffineau, laboureur demeurant au village de Vassy parroisse de Pouques, est decedée en la communion de nre mere sainte eglise, de laquelle le corps a esté ce jourd’huy inhumé en l’eglise dudict Pouques, laquelle Marie Navart est morte par accident, nayant eu assez de temps pour luy administrer les sacrements de l’eglize, quoy quelle aye bien demandé pardon a Dieu, ainsy quil m’est apparu par tout ceux du voisinage, ce que ie certiffie estre veritable, et lavoir enterrée es presence de Sebastien Chappuys, Jehan Villars, Jehan Chappuys, et aultres, qui ne signent enquis, ainsy signé Genotte ptre et curé de Pouques »

La protagoniste : Marie NAVART, SOSA 7009

Mon ancêtre Marie NAVART semble avoir passé toute sa vie à Pouques-Lormes, et plus précisément au hameau de Vassy, où elle a épousé Emiland COFFIGNEAU, qui exerce le métier de laboureur, sans doute vers 1650. Le couple a eu au moins cinq enfants (mais sans doute bien plus) : Philibert, Jeanne, Emiland, Philiberte (1671) et Marie (1674).

Retour sur les circonstances du décès

Marie a donc environ 45 ans, et plusieurs enfants en bas âge, lorsqu’elle a un accident à Vassy. Je n’ai aucune idée de quel type d’accident il s’agit, mais il lui sera rapidement fatal. Tellement rapidement que le curé n’aura pas le temps de se rendre à son chevet pour lui administrer les derniers sacrements.

Mais il semble qu’elle ne soit pas non plus morte sur le coup, car elle a eu le temps de demander pardon à Dieu pour ses péchés, comme en témoignent tous ses voisins. Cette repentance aux portes de la mort sera certifiée par monsieur le curé, dans l’espérance que cela serait suffisant au salut de son âme.

vassy
Vassy et Pouques-Lormes sur la carte de Cassini – Géoportail

10 réflexions sur “P comme Pardon – Pouques-Lormes (58)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s