J comme Jubilé – Royère de Vassivière (23)

Mon challengeAZ 2020 a pour thème les actes de sépulture et leurs mentions insolites. Pour cette lettre J, je vous parle du dernier Jubilé de Léonarde (de JEAN) de la JEANNE.

L’acte de sépulture

Commençons par l’acte brut, que l’on retrouve dans les registres BMS de Royère-de-Vassivière (23) en date du 20 novembre 1673 :

Catarrhe 1673-11-20 décès de Jean de la Jeanne Leonarde
Acte de Sépulture de Léonarde de JEAN de la JEANNE à Royère-de-Vassivière – 1673 – AD23

« Le vingtièsme jour du mois de Novembre mil six cent septante trois a esté enterrée dans nre cimetiere Leonarde de Jean de la Jeanne agee d’environ vingt sept ans, fille de feu Antoine de Jean de la Jeanne labr et de Leonarde Monteille du village Desbordes, laquelle deceda hier en la comunion des fidelles et aprez avoir gaigné le jubilé general de Polongne dans nre eglize quelques jours auparavant, et receu le sacrem de l’extreme onction dans son lict malade d’un catarre qui la tenue l’espace de trois jours sans parler et ont assisté au convoy Francois Coudert son mary et Leonard Moureil son beau frere labrs du susd village Desbordes qui ont dict ne scavoir signer de ce enquis »

La protagoniste : Léonarde (de JEAN) de la JEANNE, SOSA 7229

Léonarde est née au milieu du XVIIe siècle, d’Antoine et Léonarde MONTELLIOU. C’est l’épouse de François COUDER, avec qui elle aura deux fils : Léonard (1668) et Jean (1671-1711).

Le couple vivait au village des Bordes, à quelques kilomètres à l’ouest du bourg de Royère.

Bordes
Le village des Bordes et Royère-de-Vassivière – Géoportail

Retour sur les circonstances du décès

L’acte de sépulture de Léonarde est particulièrement riche en informations.

Tout d’abord, on apprend que quelques jours avant son décès, Léonarde a participé au « Jubilé Général de Pologne » à l’église de Royère-de-Vassivière. D’après mes recherches, il s’agirait d’une fête organisée pour célébrer la bataille de Khotin, que Jean Sobieski, futur Roi de Pologne, a gagnée le 11 novembre 1673 contre les Ottomans.

Ensuite on apprend qu’elle souffrait d’un catarrhe, dont la définition est « inflammation des muqueuses provoquant une sécrétion excessive » autant dire qu’il ne pourrait s’agir que d’un gros rhume… mais un rhume qui a suffisamment dégénéré pour lui ôter la voix pendant trois jours et finalement la tuer à seulement 27 ans.

J’espère simplement que ce n’est pas en se rendant au jubilé qu’elle a attrapé ce vilain rhume !

19 réflexions sur “J comme Jubilé – Royère de Vassivière (23)

  1. Feuillesdardoise

    J’ai rencontré aussi une fois un « jubilé » dans un acte de sépulture : c’était un pauvre mendiant qui, par chance « avait fait son jubilé « , ce qui lui a permis d’être enterré en Terre consacrée.
    Mais ce « Jubilé de Pologne » est incroyable ! ( Bravo tu as réussi à faire coïncider la lettre J et le 11 novembre !)
    Pour info
    https://feuillesdardoise.wordpress.com/2016/05/24/inhume-grace-a-son-jubile-trementines-1680/

    Aimé par 2 personnes

  2. Cette bataille devait être sacrément importante pour qu’elle soit fêtée jusque dans un village creusois !!! Un rapport entre la Creuse et la Pologne ? Il serait intéressant de voir si ce jubilé a été fêté ailleurs. Il y a d’autres batailles de Khotin auparavant (ce doit être un lieu stratégique) notamment en 1621 toujours gagnée par les polonais. Des recherches en perspective !

    Aimé par 2 personnes

  3. Gilles Labeeuw

    Merci, Christelle, de continuer ce qui est finalement une description des fins de vie dans les siècles passés, avec une profondeur de vue et une empathie tout a l’honneur de cette genealogie humaniste.
    Je découvre et « gratte » chaque fois un peu. Ici, il y a matière pour les autres lecteurs pour le « jubilé général de Pologne ». Jusqu’au début du 20e siècle, le jubile a été une fête de demande de pardon (voir Grand Larousse de l’epoque), et un « jubilé général » permettait une remise large des péchés (ref ci-dessous) conforme ici au contexte.
    Douteux qu’en 1673 on fete dans un village eloigne une victoire en Pologne 10 jours apres. Je penche pour la fete de St Antoine de Benevent et ses compagnons martyrs de Pologne, fete locale du 12 novembre.
    Merci de nous « tracer des voies » pour ouvrir les esprits.

    https://books.google.be/books?id=ZluPFjRB-jYC&pg=PA2&lpg=PA2&dq=%22jubile+general%22+definition&source=bl&ots=E_w3qkPESW&sig=ACfU3U38Kg3DwNGJ28Imn44KIOPwVsuOpQ&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwjpz5rdzfrsAhVCqaQKHVXSAroQ6AEwAHoECAoQAQ#v=onepage&q=%22jubile%20general%22%20definition&f=false

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup Gilles ! Cette hypothèse est très intéressante, merci d’avoir pris le temps de vous pencher sur la question. J’avoue que j’avais aussi tiqué sur le temps très court entre la bataille et le jubilé, mais vu que le pape Clément X semblait intéressé d’assez près dans cette affaire je me suis dit que c’était tout de même possible.

      J'aime

  4. Intéressant cette affaire de jubilé. Le sujet « gagner un jubilé » a été soulevé par un membre de Généanet il y a quelques années et un des lecteurs renvoyait à l’article Jubilé de l’Encyclopédie de Diderot et Dalembert. Un jubilé accordé par le pape permettait d’obtenir une indulgence plénière.
    « Pour gagner le jubilé, la bulle oblige à des jeûnes, à des aumônes et à des prières. Elle donne pouvoir aux prêtres d’absoudre des cas réservés, de faire des commutations de vœux, ce qui fait la différence d’avec l’indulgence plénière. Au temps du jubilé toutes les autres indulgences sont suspendues. »
    Le pape de l’époque avait du proclamer un jubilé concernant la Pologne.
    Voici le lien vers l’article de l’encyclopédie.
    http://encyclopédie.eu/index.php/religi … 430-JUBILE

    Merci pour cette découverte !

    Gilles

    Aimé par 1 personne

    1. Bonsoir Gilles, et merci pour le complément. L’autre Gilles (Labeeuw) a retrouvé trace de ce « jubilé pour la Polonaise » en date du 11 novembre dans les registres, ce qui n’est donc pas compatible avec mon hypothèse initiale de célébration de la victoire. Mais comme il le dit justement ce jubilé aurait pu être décrété pour obtenir la victoire… A creuser plus avant !

      J'aime

  5. wolfram2011

    Une bien triste histoire, mais encore une fois l’acte donne d’incroyables précisions sur sa fin de vie. Impossible sinon de savoir qu’elle s’est rendue à cet événement (voir même d’avoir connaissance de ce jubilé)

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s