I comme Imprévisible(s) – lieux divers

Mon challengeAZ 2020 a pour thème les actes de sépulture et leurs mentions insolites. Pour cette lettre I, je vous parle de décès Imprévisibles.

Aujourd’hui je vous propose un petit tour d’horizon des décès imprévisibles de mes ancêtres. Qu’est-ce que j’entends par imprévisible me direz-vous ? Cela n’a rien à voir avec la cause du décès en tant que telle ; il peut tout aussi bien s’agir de décès accidentels que de morts naturelles.

Non, ce sont tous ces cas où le curé s’est senti obligé de le préciser dans l’acte, comme pour s’excuser de ne pas avoir pu leur administrer les derniers sacrements.

Les différentes formulations

Je ne vais pas vous retranscrire tous les actes concernant mes ancêtres qui sont morts trop vite, ils sont bien trop nombreux ! J’ai plutôt choisi de vous faire un petit pot-pourri des diverses formulations retrouvées dans les actes et utilisées par les différents curés :

Le 26 janvier 1638 à Cervon (58), Thibaud PERRIER (SOSA 13832) « est mort de mort subite. »

Le 10 septembre 1663, Maria SIMÕES (SOSA 6333) décède à Fontemanha, paroisse de Moita (Anadia, Aveiro – Portugal) « com o sacrame[en]to da sagrada communhão, e não recebeo a extremaunção por não chamarão a tempo » (= avec le sacrement de la sainte communion, et elle n’a pas reçu l’extrême onction car ils n’ont pas appelé à temps).

Le 18 mai 1683, c’est Francisco ANNES (SOSA 6306) qui s’éteint au même lieu de Fontemanha « o qual recebeu o sacram[en]to da extrema unção som[en]te por darão recado estando ja sem falla » (= lequel a reçu le sacrement de l’extrême onction seulement étant déjà sans parole lorsque le message a été donné).

Le 16 décembre 1701, toujours à Cervon, Etienne GRIVEAU (SOSA 6914), 70 ans, décède « presque subitement, sans pouvoir recevoir ses sacremens. » Tout est dans le presque !

Le 18 mars 1714 à Brousse (63), Annet MONTMEAT (SOSA 7440), 72 ans, a été enterré « estant mort de mort soudaine. »

Le 20 juin 1724 à Nurlu (80), Charles PROIX (SOSA 16262), 64 ans, décède « subitement. »

Le 9 décembre 1739, encore à Cervon, Jean FICHOT (SOSA 3464), 54 ans, « mourut subitement et sans avoir été appellé. »

Le 23 novembre 1747 à Pala (Mortágua, Viseu – Portugal), Anna GOMES (SOSA 1605) n’a pas reçu les sacrements « por não darem aviso a tempo » (= pour n’avoir pas prévenu à temps).

Le 22 mars 1750 à Mhère (58), Laurent VALET (SOSA 3412), 57 ans, décède « sans sacrement ayant été prevenu par la mort. »

Le 22 novembre 1772 aussi à Mhère, Etiennette MINEAU (SOSA 841) est inhumée « ayant été prevenue inopinément dans la mort. »

Le 13 février 1787 à Sobral (Mortágua, Viseu – Portugal), João dos SANTOS (SOSA 782) ne put recevoir aucun sacrement « por falecer de repente » (= pour être décédé soudainement).

Quand je vous disais que c’était imprévisible !

L’exemple de Dimanche MAILLART…

Mais je ne peux pas résister à vous présenter quelques actes concernant de tels décès imprévisibles, à commencer par celui de Dimanche MAILLART (SOSA 7022), vigneron décédé le 9 novembre 1672 à Pouques-Lormes (58) :

Imprévisible 1672-11-09 décès Maillart Dimanche
Acte de Sépulture de Dimanche MAILLART à Pouques-Lormes – 1672 – AD58

« L’an de nre Seigneur le neufiesme jour du mois de novembre mil six cens septante deux Dimanche Maillart agé de soixante et douze ans vigneron dnt au village de Lucery parroisse de Poucque est decedé en la communion de nre mere saincte eglise duquel le corps a esté cejourd’huy inhumé au leglize de Poucque apres s’estre iceluy confessé a moy curé dudict lieu et apres avoir iceluy receu le pretieux corps de nre Seigneur Jesus Christ par nos mains, la mort layant surprit promptement quil na peu recepvoir l’extreme onction ce que ie certiffie estre veritable et l’avoir enterré es presences de Charles Chappuys, Leonard Malvault et Jacques Villars et Didier Picquart qui ne signent enquis excepté Didier Picquart qui a signé avec moy. »

Le décès de Dimanche était peut-être un peu moins imprévisible que les précédents, car le curé a eu le temps de se rendre à son chevet. Malheureusement le vieil homme s’est éteint avant d’avoir pu recevoir la totalité des sacrements.

… celui de Brizida GOMES…

Le deuxième acte constate le décès de Brizida GOMES (SOSA 1577). Elle et son époux Ascenso SIMÕES ont eu huit enfants, tous nés à Aveleira sur la paroisse d’Espinho (Mortágua, Portugal). Elle est décédée le 7 décembre 1741 :

1741-12-07 décès Brizida Gomes
Acte de Sépulture de Brizida GOMES à Espinho – 1741 – tombo.pt

« Aos sete dias do mes de dezembro de mil sete sentos e quarenta e hum faleceo da vida prezente Brizida Gomes m[ulh]er q[ue] foi de Asenço Simoens de Velleira comfessanda e comungou, e nao recebeo o sacram[en]to da onçao por aquira? nao dar tempo porq[ue] q[uan]do chegou a parecer tinha falecido, nao fes testam[en]to. Foi seu corpo sepultado dentro nesta igreja e por ver[da]de fis este termo q[ue] asignei. Spinho hoje dia mes anno, era ut supra. »

(J’ai quelques petits doutes de transcription donc si vous voyez des erreurs n’hésitez pas à me les signaler)

« Le sept décembre mil sept cent quarante et un est décédée Brizida Gomes épouse d’Asenço Simoens d’Aveleira, confessée et communiée, elle n’a pas reçu le sacrement de l’onction n’en ayant pas eu le temps parce que quand je suis arrivé elle était décédée, elle n’a pas fait de testament. Son corps a été inhumé dans cette église et pour vérité j’ai fait cet acte que j’ai signé. Espinho aujourd’hui jour mois et an que dessus. »

Il s’agit d’un cas très similaire au précédent. Brizida avait déjà reçu deux des sacrements : celui de la confession et celui de l’eucharistie. Malheureusement le curé est arrivé trop tard pour pouvoir lui administrer celui de l’extrême onction.

… et celui de Rosa MARIA

Le dernier acte concerne Rosa MARIA (SOSA 807). Âgée de 52 ans et mère de sept enfants, elle décède le 8 janvier 1764 à Carapinhal, hameau de la paroisse de Cortegaça (Mortágua, Portugal) :

1764-01-08 décès Rosa Maria
Acte de Sépulture de Rosa MARIA à Cortegaça – 1764 – tombo.pt

« Aos outo dias do mes de janeyro de mil sete centos e seicenta e coatro annos se deu sepultura dentro da igreja desta freguesia Roza Maria mulher de Manoel Gomes Roza do Crapinhal a qual morreo sem sacramento algum por estar ja morta coando me chamaram sem embargo de eu ha hin da nao havia outo dias a tinha comfeçado e administrado a sagrada comunham na igreja a para constar fis este asento que asigney dia mes era ut supra. »

« Le huit janvier mil sept cent soixante quatre a été inhumé dans cette église Roza Maria femme de Manoel Gomes Roza de Carapinhal laquelle est décédée sans aucun sacrement étant déjà morte quand ils m’ont appelé néanmoins il n’y a pas encore huit jours je l’avais confessée et lui avais administré la sainte communion dans l’église de tout quoi j’ai fait cet acte que j’ai signé les jour mois et an que dessus. »

Une nouvelle fois le curé n’a pas eu le temps de se rendre sur place, impossible donc de lui administrer les sacrements. Mais heureusement, elle s’était rendue à l’église moins d’une semaine auparavant !

10 réflexions sur “I comme Imprévisible(s) – lieux divers

  1. On en rencontre souvent des actes comme ceux-là. Les curés devaient pas mal courir pour arriver à temps ! Parfois, je trouve qu’on sent poindre un certain agacement dans leurs mots quand la famille ne les a pas appelés plus tôt.

    Aimé par 1 personne

  2. Je prends enfin le temps de lire les billets de ton ChallengeAZ.
    Tu as trouvé avec beaucoup d’humour les intitulés de A à Z. Cela met une pointe de sourire dans la tristesse de ces actes de décès qui cachent des drames.
    Et tu en fais un récit est tellement vivant !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s