La saga de l’été au Portugal (2) : les prénoms et les abréviations

Je continue aujourd’hui ma saga de l’été sur ma branche portugaise, commencée la semaine dernière avec les noms de famille. Cette fois-ci, je vous propose de nous intéresser aux prénoms… et aux abréviations !

Le top des prénoms masculins

Bien sûr, commençons par les tops ! Pour les hommes d’abord :

M

On retrouve des prénoms très classiques bien entendu : Manoel représente à lui seul 25% des hommes présents dans mon arbre ! Vient ensuite Antônio (15%), suivi de José et João (10% et 9% respectivement).  Francisco, Domingos et Pedro viennent fermer la marche du top 7, encore loin devant les autres.

Au cas où ce ne soit pas transparent pour tous, voici la liste du top francisé : Emmanuel, Antoine, Joseph, Jean, François, Dominique, Pierre, Joachim, Louis, Bernard, Cyprien, Laurent et Michel.

Le top des prénoms féminins

Côté féminin, c’est encore plus marqué. Devinerez-vous quel prénom ressort gagnant ? Je suis sûre que oui :

F

Et oui ! Maria écrase littéralement toutes ses concurrentes avec 40% des femmes portant cet unique prénom ! Anna et Isabel s’en sortent bien avec 10% et 8%, suivies par Josefa, Antônia et Luiza qui complètent le top 6.

Et voici pour la liste francisée : Marie, Anne, Isabelle, Josèphe, Antoinette, Louise, Jeanne, Espérance (pas courant en français !), Thérèse, Joachime, Marianne, Rosalie (à noter que Rosalia et Rosalina existent également, donc Rozaria pourrait aussi se traduire par Rosaire).

Les prénoms dans les fratries

Je n’ai pas rencontré dans mes recherches plusieurs enfants d’une même fratrie portant le même prénom, à moins que le porteur précédent du prénom ne soit décédé. Cela facilite grandement les choses (par rapport à certaines fratries en France où tous les enfants se prénomment Pierre et Marie, les rendant virtuellement indistinguables). Il convient cependant de rester prudent et de ne pas généraliser trop vite car il est possible que ça dépende des régions…

Je vous propose ici de faire un zoom sur une fratrie en particulier, à savoir les enfants de Antônio RODRIGUES et Agueda SIMÕES (SOSA 1596 et 1597 de mon fils), du village de Santa Cristina, paroisse d’Espinho. Le couple s’est marié le 25 août 1680 à Espinho, et ils vont mettre au monde dix enfants.

J’ai souri en découvrant les prénoms choisis. D’abord très classiques pour les six premiers, les parents ont ensuite dévié sur des prénoms de plus en plus originaux (il faut avoir de l’imagination quand les enfants se multiplient !) : Manoel (1680), Anna (1685), Josefa (1688), Marianna (1690), Antônio (1692), João (1693), Damazia (1696), Baltazar (1699), Verissimo (1704) et Jacinto (1707).

L’attribution du prénom du parrain ou de la marraine arrive parfois, mais ce n’est pas systématique. De manière générale, je n’ai pas à ce jour identifié de grandes tendances quant à la transmission des prénoms.

Les abréviations des prénoms…

Il convient d’ajouter que la plupart du temps, on trouve les prénoms sous leur forme abrégée (en tout cas les plus communs). Petit florilège issu des actes concernant mes SOSAs :

prenoms

1e ligne : Dos (Domingos), Mel (Manoel), Joõ (João), Anta (Antônia), P° (Pedro)
2e ligne : Anto (Antônio), Cna (Catherina), Ma (Maria), Frco (Francisco), Joaqm (Joaquim)

A noter que le prénom João peut aussi se trouver sous la forme Joam.

… et des noms de famille

Mais les prénoms ne sont pas les seuls termes que l’on trouve sous une forme abrégée dans les actes portugais. Il y a bien sûr les termes communs tels que : mer (mulher = femme), va / v° (viuva / viuvo = veuve / veuf), fo / fa (filho / filha = fils / fille), frega (freguesia = paroisse) et bien d’autres.

Mais aussi et surtout, les curés avaient la (mauvaise ?) habitude d’abréger les noms de famille ! C’est une précision que j’aurais pu apporter à mon article de la semaine dernière, mais mieux vaut tard que jamais. Les noms de famille portugais sont toujours plus ou moins les mêmes, et à ce titre ils ont aussi droit à leurs abréviations, qui ne sont pas toujours évidentes.

Prêts ? C’est parti :

noms

1e ligne : Mins / Miz (Martins), Roz / Rois (Rodrigues), Frz / Fres (Fernandes), Fra / Frra  (Ferreira)
2e ligne : Lco (Lourenço), Pra (Pereira), Ges (Gomes), Dalmda (de Almeida)

Et je ne vous parlerai pas ici des abréviations des noms de lieux, d’intérêt plus anecdotique, mais sachez que ça marche aussi (par example Va Na pour Vila Nova pour n’en citer qu’un facile).

Voici pour ce deuxième billet de l’été ! On se retrouve la semaine prochaine pour un article sur… le temps !

4 réflexions sur “La saga de l’été au Portugal (2) : les prénoms et les abréviations

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s