Balade généalogique en Thiérache

Le déconfinement progressif nous permet de nous déplacer dans les 100km entourant notre domicile. Pour notre premier week-end de liberté, nous avons donc décidé de faire une escapade généalogique en famille dans la Thiérache, pays de nos ancêtres situé à moins de 50km de la maison.

La Thiérache dans notre généalogie

La Thiérache occupe une place particulière dans la généalogie de mon fils, car on y retrouve à la fois des ancêtres de mon côté et de celui de mon conjoint ! Je n’ai pas retrouvé de cousinage, et je ne pense pas non plus pouvoir y arriver, mais si jamais il m’était possible de remonter plus loin je suis sûre que je finirais par en identifier vu la proximité des villages de nos ancêtres !

Preuve en est : sur la carte de Cassini, j’ai entouré en rose les villages de mes ancêtres et en bleu ceux de mon homme (je sais, rose et bleu c’est cliché, mais ça a le mérite d’être visuel). Cette carte permet en plus de suivre notre petite escapade, de 1 à 11, et la visite que je vous propose aujourd’hui.

Thierache
Les villages de mes ancêtres (en rose) et de ceux de mon conjoint (en bleu) en Thiérache

Replacé sur une roue d’ascendance, il s’agit de ces deux branches :

roue
Nos deux branches Thiérachiennes sur l’arbre de notre fils

Alors, prêts pour la visite ? Il n’est évidemment pas question d’essayer de situer la maison de nos ancêtres vu qu’il s’agit de branches très éloignées, je m’en tiendrai donc à vous faire découvrir les églises de ces différents villages.

1/ Fesmy-le-Sart (02)

On commence mal avec Fesmy-le-Sart si j’ose dire, car ce village ne fait historiquement pas partie de la Thiérache mais du Cambrésis… Mais vous me passerez cette petite approximation géographique. On retrouve ce village de mon côté de l’arbre, il s’agit du fief des MORA (SOSA 8147 et ascendance).

01 Fesmy-le-Sart
Eglise Saint Martin de Fesmy-le-Sart – Collection personnelle

Cette église n’est pas celle qu’ont connue mes ancêtres : ayant souffert des bombardements lors de la 1ère Guerre Mondiale, elle a été entièrement reconstruite entre 1929 et 1931.

2- Oisy (02)

Le deuxième village sur notre chemin est Oisy. Egalement de mon côté, il s’agit du lieu de résidence des MAHIEUX (SOSA 4073 et ascendance paternelle).

02 Oisy
Eglise Saint Nicolas d’Oisy – Collection personnelle

3- Etreux (02)

Faisons ensuite halte à Etreux, village central de ma branche thiérachienne, qui a connu mes ancêtres LAMOTTE (SOSA 2036 et +), GOURDOUX (SOSA 8145 et +) et DERCHE (SOSA 2037 et +).

4- Dorengt (02)

En continuant vers le sud, on tombe sur le premier village lié à la généalogie de mon conjoint. Il s’agit de Dorengt, où ont vécu pendant quelques années les MICHON (SOSA 3033 et 6066), mais aussi les COLLART (SOSA 6075 et +).

04 Dorengt
Eglise Saints Pierre et Paul de Dorengt – Collection personnelle

5- Iron (02)

Le village suivant est celui d’Iron, dans lequel ont vécu les MARIAGE et les CHOLLET (SOSA 6074 et +).

6- Lavaqueresse (02)

C’est enfin à Lavaqueresse que nous croisons la première des fameuses églises fortifiées de la Thiérache, ces édifices défensifs qui servaient alors également de salle refuge pour les villageois. Lavaqueresse est le berceau de la branche thiérachienne de mon conjoint : c’est le village des MERDA (SOSA 758 et ascendants), HAVET ou HAUET (SOSA 1517 et +), LORENT (SOSA 1519 et +) et TASBILLE (SOSA 3039 et +).

06 Lavaqueresse
Eglise Notre Dame de l’Assomption de Lavaqueresse – Collection personnelle

Les parties les plus anciennes de l’église datent de 1600, et la date de 1714 est clairement lisible sur le mur de la nef (vous pouvez agrandir la photo, il y a aussi des cœurs sur la gauche).

7- Proisy (02)

Le village suivant sur notre itinéraire est Proisy, lieu d’origine des LALOUETTE (SOSA 3036 et +).

8- Marly-Gomont (02)

Nous revenons ensuite de mon côté de l’arbre en visitant Marly-Gomont, dont le chanteur Kamini a fait la renommée ! J’en suis originaire par les LEFEVRE (SOSA 4075 et ascendants).

L’église Saint Rémy de Marly-Gomont fait elle aussi partie de ces églises fortifiées de la Thiérache. Sa façade daterait du XIIIe ou XIVe siècle.

9- Englancourt (02)

Nous grimpons ensuite jusqu’au village d’Englancourt, dont sont originaires les HENNECHART et les SENDRAS (SOSA 3035 et +).

L’église fortifiée qui s’y trouve est monumentale. Une des façades date du XIVe siècle et la salle refuge de la fin du XVIe.

10- Esquéhéries (02)

Une petite déception nous attend en arrivant à Esquéhéries, dont l’église fortifiée est en ce moment en travaux. Impossible de prendre une photo correcte, donc je vous propose une illustration issue du site des AD02. Ce village est le lieu d’origine des MICHON (SOSA 6066 et +).

FRAD002_Fonds_icono_008Fi_00646_1
Eglise Saint Martin d’Esquéhéries – 8 Fi 646 – AD02

Dommage car cette église érigée entre 1570 et 1670 est remarquable…

11- Le Nouvion-en-Thiérache (02)

C’est au Nouvion-en-Thiérache que se termine notre visite touristique. Cette ville n’a vu que passer un des ancêtres de mon conjoint, Antoine MICHON (SOSA 6066), qui y a fini sa vie.

11 Le Nouvion-en-Thiérache
Eglise Saint Denis du Nouvion-en-Thiérache – Collection personnelle

Le Nouvion-en-Thiérache est le plus gros bourg qu’il nous a été donné de visiter lors de cette balade.

C’est aussi ici que je vous quitte pour aujourd’hui, en espérant que cette petite visite de la Thiérache vous aura plu et vous aura fait voyager !

21 réflexions sur “Balade généalogique en Thiérache

  1. Jolie ballade !
    Et le ciel bleu inimitable de la Picardie 😁
    On aurait pu se croiser, dans le même esprit j’étais à Laon !
    Vu où se situe effectivement dans la roue tes ascendances de la thierache, pas facile de trouver les implexes.

    Aimé par 2 personnes

  2. J’avoue avoir une petite préférence pour Englancourt ! Avez-vous pu les visiter car si je me souviens bien, elles sont fermées maintenant, il faut demander aux mairies. Je me trompe peut-être ? Je les ai pratiquement toutes visitées plusieurs fois avec mes parents quand tout était encore ouvert, ça date !!

    Aimé par 1 personne

    1. Englancourt est juste incroyable ! Je retournerai aussi à Esquéhéries quand les travaux seront finis. Pas de visite non, vu le contexte on n’a même pas essayé, on s’en est tenu à la promenade au grand air. Mais ça doit être super à faire, peut-être à l’occasion des Journées du Patrimoine ?

      Aimé par 1 personne

  3. Belle ballade, et de bien belles églises ! C’est vrai qu’en regardant la carte, on imagine bien que quelques générations plus loin vos ancêtres se sont probablement croisés. On a parfois de drôles de surprises. J’ai trouvé des ancêtres communs à ma famille, québécoise depuis 1637, et ma belle-famille, auvergnate depuis le XVIè siècle…

    Aimé par 1 personne

  4. Merci pour cette superbe promenade ! Ce récit colle parfaitement à ce que je fais lorsque je découvre un village : priorités l’église et le cimetière. Je ne connaissais pas les églises fortifiées, c’est magnifique.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s