Mi-janvier dans le Limousin : mariage en famille chez les CHAMPEAU

En cette mi-janvier, je vais vous parler de mes ancêtres limousins qui vivaient au hameau de Fusinat, commune de Saint-Martin-Château (23). Le village se situe dans la Creuse, mais il est à deux pas de la Haute-Vienne avec la commune voisine de Peyrat-le-Château (87).

fusinat
Fusinat, commune de Saint-Martin-Château sur la carte IGN – Géoportail

Mi-janvier est une période importante pour la famille CHAMPEAU, avec des dates anniversaires les 14, 15, 16 et 17 janvier !

Pierre CHAMPEAU et Léonarde NEOLIER

Pierre CHAMPEAU naît le 26 nivôse an 5 (15 janvier 1797) au hameau de Fusinat, commune de Saint-Martin-Château (23).

1797-01-15 naissance champaud pierre
Naissance de Pierre CHAMPEAU à Saint-Martin-Château – 1797 – AD23

Il se retrouve orphelin à l’âge de 14 ans, son père Etienne étant décédé le 5 juillet 1808 à l’âge de 42 ans, et sa mère Jeanne PARICAUD le 19 mars 1811 à l’âge de 38 ans…

C’est donc son grand-père paternel, nommé tout comme lui Pierre CHAMPEAU, qui l’accompagne lors de son mariage avec Léonarde NEOLIER le 16 janvier 1815, lendemain de ses 18 ans, à Royère-de-Vassivière (23). Léonarde est née le 23 thermidor an 7 au hameau de Jansanetas ; elle est fille de Louis NEOLIER (1751-an 8) et de Léonarde GENSANETAS (1760-1821).

1815-01-16 mariage champeaux-nolier
Mariage CHAMPEAU-NEOLIER à Royère-de-Vassivière – 1815 – AD23

Le grand-père de Pierre, Pierre CHAMPEAU, décédera moins d’un mois après le mariage, le 11 février 1815, à l’âge de 76 ans.

Pierre et Léonarde auront ensemble sept enfants. Mais malheureusement, la vie ne sera pas tendre avec eux, car deux enfants mourront en bas âge, et deux (voire trois) autres seront infirmes :

  • Jacques (1818-1862), décédé célibataire, donc peut-être infirme ;
  • Léonard (1820-1821), mort à 3 mois ;
  • Marguerite (1822-1867), qualifiée d’idiote lors du recensement de 1866 ;
  • Léonard (1824-1879), qualifié d’idiot en 1866 et d’infirme en 1872 ;
  • mon ancêtre Blaise (1825-1894) ;
  • Marguerite (1826) ;
  • Etienne (1831-1831), mort à 2 mois.

Pierre est cultivateur ; il ne sait pas signer. L’état de section du cadastre ancien, établi entre 1831 et 1835 sur la commune de Saint-Martin-Château nous permet de connaître les possessions immobilières de Pierre CHAMPEAU autour du hameau de Fusinat :

cadastre st martin ch 1831-1835 couleurs
Les possessions de Pierre CHAMPEAU autour de Fusinat – cadastre ancien de Saint-Martin-Château – AD23

Pierre possède en tout 7ha 76a 16ca de terrain. Sa maison a 2 ouvertures imposables.

Mais Pierre est poursuivi par le malheur : son épouse Léonarde NEOLIER décède le 7 octobre 1838 à Fusinat à l’âge de seulement 39 ans.

Le remariage de Pierre avec Jeanne BENASSY

Pierre CHAMPEAU épouse en secondes noces Jeanne BENASSY le 14 janvier 1841, veille de ses 44 ans, à Gentioux (23). Jeanne est née le 25 septembre 1808, elle a donc 32 ans ; elle est fille de Léonard BENASSY (1759-1827) et de Jeanne URBAIN (1770-1815).

1841-01-14 mariage champeaux-benassy
Mariage CHAMPEAU-BENASSY à Gentioux – 1841 – AD23

Jeanne est déjà maman d’une petite fille de 3 ans, Léonarde, née le 20 juillet 1837 à Gentioux de père inconnu.

Pierre CHAMPEAU et Jeanne BENASSY auront ensemble deux fils qui deviendront tous les deux maçons : Blaise (1841) et Léonard (1843).

Le mariage surprenant de Blaise CHAMPEAU et Léonarde BENASSY

Le 17 janvier 1859 (le fils perpétue la tradition des mariages mi-janvier instaurée par son père !), Blaise CHAMPEAU, né le 25 septembre 1825 du premier mariage de Pierre CHAMPEAU avec Léonarde NEOLIER, épouse Léonarde BENASSY, la fille naturelle de Jeanne née le 20 juillet 1837. Ils ont auparavant établi un contrat de mariage devant Me FAURE le 4 janvier 1859 (que je n’ai pas encore pu me procurer).

1859-01-17 mariage champeau-benassy
Mariage CHAMPEAU-BENASSY à Saint-Martin-Château – 1859 – collection communale

Cette union est surprenante : Blaise et Léonarde se sont a priori connus lors du mariage de leurs parents. Léonarde avait alors 3 ans et Blaise en avait 16 ! Ils ont vécu sous le même toit pendant 18 ans avant de se marier ensemble. S’agissait-il d’un mariage d’amour ? Ou plus probablement d’un mariage ‘de raison’ afin de ne pas disperser les biens et les terres de la famille ?

Blaise est dit tour à tour cultivateur, propriétaire et maçon. Léonarde lui donnera cinq enfants :

  • Jeanne (1860) ;
  • Catherine Virginie (1863-1866) ;
  • des jumeaux : Léonard Jules (1867-1953) et Amélie Joséphine Alice (1867) ;
  • et enfin mon arrière-arrière-grand-père Julien Auguste (1871-1950).

Epilogue

Blaise, Léonarde et leurs parents continueront à vivre ensemble dans le même foyer à Fusinat jusqu’à leur décès.

arbre
Arbre de la famille CHAMPEAU – Visuel Généatique

Jeanne BENASSY décède le 13 octobre 1874 à l’âge de 66 ans. Son époux Pierre CHAMPEAU décède le 18 décembre 1883 à l’âge de 86 ans.

Quant à Blaise CHAMPEAU et Léonarde BENASSY, ils décéderont respectivement le 6 janvier 1894 à l’âge de 68 ans, et le 12 septembre 1913 à l’âge de 76 ans, toujours à Fusinat.

 

Publicités

2 réflexions sur “Mi-janvier dans le Limousin : mariage en famille chez les CHAMPEAU

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s